Archives de Tag: expressions

Indignez-vous !

Stéphane Hessel
Stéphane Hessel

Le slogan-titre de Stéphane Hessel est entré sur le territoire des « mots à charge culturelle partagée ».Un pays réputé pour ses grèves, ses manifestations et sa révolution ne pouvait que se réveiller à l´appel d´un ancien Résistant ayant participé à la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l´Homme de 1948, ou, du moins, se sentir concernés. Pourtant, les peuples et les citoyens s´essoufflent sous le couperet d´autres mots à « c.c.c » obsédants : crise, austérité, coupures…Les gens sont épuisés de lutter et de sacrifier leur salaire (qui se réduit comme une peau de chagrin*) ou leur non-salaire pour recevoir, dès le lendemain de la grève, un nouveau lot de mauvaises nouvelles et d´annonces de nouveaux « plans d´austérité ». Les gens sont indignés, oui, mais ne savent plus comment lutter.

Voici quelques proverbes et citations sur la grève :

Quand les éboueurs font grève, les orduriers sont  indignés. Jacques Prévert – Choses et autres.

Il y a deux façons de saboter le droit de grève : le  réglementer comme le fait la droite, l’utiliser à tort et à travers comme le  fait le Parti Communiste. François Mitterant – Ici et maintenant.

 Face à l’ampleur du métier de vivre, on est tenté de  faire la grève. Arthur Dreyfus – Le livre qui rend heureux.

Il manque en Espagne, à mon goût et à ma connaissance, le courage de la désobéissance : on proteste, on s´indigne et on fait grève certes mais dès qu´une nouveau règlement arrive, on l´applique à la lettre de la façon la plus masochiste qui soit. La pression ne marche pas et on finit par tendre soi-même le bâton pour se faire battre. C´est pourquoi, après plusieurs grèves suivies qui ont été en tout point frustrantes, je choisis aujourd´hui une nouvelle formule : la grève par le zèle. J´ai lu que ce type de grève était illicite. Cela me plait alors d´autant plus !

dessin Martin Vidberg sur son blog L´histoire en patates

dessin Martin Vidberg sur son blog L´histoire en patates

*** Expressions en bonus *** 

* se réduire comme une peau de chagrin : diminuer, se réduire progressivement.

* tendre le bâton pour se faire battre : offrir facilement à autrui – par son comportement ou ses paroles – l´occasion ou le prétexte de se faire condamner ou punir.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Expressions, Mots à charge culturelle partagée

Comment dire en français « ser un somiatruites » ?

un somni

un somni

Voici la question de la semaine, posée par Angels d´Arseguel…

Nous avons immédiatement écarté l´idée de traduire par « un rêveur d´omelettes » et nous avons déjà quelques idées mais la question est lancée aux lecteurs et lectrices.

Pour les non catalanophones, somiar = rêver ; truites = omelettes. L´expression désigne une personne qui rêve beaucoup de choses impossibles et improbables, quelqu´un qui n´a pas vraiment les pieds sur terre.

À vos neurones !

2 Commentaires

Classé dans Expressions imagées, Traductions littérales

À vos plumes !

Voilà cette fois c´est à votre tour ! Maintenant que vous avez en tête quelques expressions, je vous propose le jeu suivant, cher aux Oulipiens* et surréalistes (et à moi-même ;-)) : le cadavre exquis.

Cela consiste à écrire un petit texte tous ensemble mais sans savoir la totalité de ce que les autres ont écrit (?!! je vais m´expliquer). J´écris la première phrase et celle-ci sera connue de tous mais après ça se gâtera : le 2ème participant aura pour tâche de continuer « l´histoire » en écrivant 1 à 2 phrases maximum mais sans que cette phrase soit visible pour les autres. J´enverrai uniquement les derniers mots de sa phrase au 3ème et ainsi de suite jusqu´à ce que tous les participants aient écrit leur phrase. Dès qu´un participant a écrit la sienne, il me la renvoie pour que je puisse continuer la chaîne et à la fin je rassemblerai tous ces morceaux selon l´ordre établi pour reconstituer le texte et je le publierai.  Contrainte : intégrer au minimum 1 expression imagée ou un proverbe si possible à la fin de votre morceau (vous devez rédiger 1 à 2 phrases chacun, c´est pas le Pérou*, non ?). Pourquoi à la fin ? Afin que celui qui enchaîne ne soit pas tenté de répéter la même expression !

Comment on se débrouille pour faire tout ça ?  C´est assez simple même si ça va être un rien chaotique (pour moi surtout). Il vous suffit premièrement de m´envoyer un mail (cf la case contact) pour me dire « je participe ». C´est la 1ère étape nécessaire pour que j´établisse la chaîne de messages. Je vous donne un « numéro de passage » (comme à la poste !) et je m´occupe de vous envoyer votre « bout » à continuer et ainsi de suite jusqu´à épuisement des particpants (au sens propre comme au figuré !). Tout le monde peut participer, pas seulement mes étudiants ! Lecteurs du Fidji, de Nouvelle Zélande ou d´ailleurs, soyez les bienvenus ! Selon votre rapidité à vous inscrire et à ce que les messages tournent, l´activité devrait durer environ 2 semaines.

Ressource si le blog ne suffit pas à votre inspiration concernant les expressions : Archibald sur TV5 peut enrichir votre panier d´expressions : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/lf/p-11171-Les-expressions-imagees-d-Archibald.htm. Toutes les expressions francophones sont autorisées !

Liberté : si vous n´êtes pas inspirés pour écrire une phrase, vous pouvez illustrer votre partie en dessin (comme Zelda Zonk sur TV5). Il suffit que votre dessin illustre une expression ou un proverbe (que vous indiquez).

exemple de cadavre exquis réalisé par 5 peintres du groupe surréaliste de Lisbonne, 1948.

Date de début : aujourd´hui même, 26/02.

Si je n´ai pas été très claire dans ma présentation et mes consignes, dites le moi dans votre mail 😉 !

LA PREMIÈRE PHRASE :

« Lorsque Maïa et Léopold se sont rencontrés pour la première fois, Maïa s´était levée du pied gauche. Léopold, lui, avait comme d´habitude la tête dans les nuages…

l´expression illustrée par Zelda Zonk

C´est parti ? J´attends vos messages et vos phrases !

Notes :

* de l´Oulipo : Ouvroir de Littérature Potentielle, groupe littéraire affectionnant les jeux littéraires surréalistes et absurdes. Georges Pérec, parmi d´autres, en faisait partie (je rappelle son exploit d´écrire une oeuvre entière sans la lettre « e » – La Disparition – suivie d´un autre où cette voyelle abondait Les Revenentes écrit ainsi, oui oui !)

* C´est pas le Pérou = ce n´est pas grand chose ! En gros : je ne vous demande pas beaucoup de travail ! 1 à 2 phrases seulement 😉

1 commentaire

Classé dans Jeu

Mener sa barque…

Tel est ce que je souhaite à tous pour cette année qui commence : mener sa barque, c´est-à-dire concentrer ses efforts et son énergie pour mener à bien ses projets…et « gérer ses affaires » avec efficacité et enthousiasme. (attention, ici je précise tout de suite qu´ »affaires » en français ne se réfère pas à des « liaisons dangereuses » mais plutôt à des entreprises personnelles ou professionnelles 😉 ). Certains me répliqueront avec raison que pour cela il faut avoir un minimum de vent en sa faveur. Nous sommes en effet plutôt empêtrés dans les courants contraires d´une « époque formidable »* qui a pour nom « globalisé » LA crise. Et c´est vrai nous devons mener bon gré mal gré notre barque même si très souvent (et surtout dernièrement) on a l´impression de ramer. Ramer = éprouver des difficultés pour avancer, devoir affronter tous les obstacles. le « littéraire » rame en faisant ses exercices de maths, mon ordinateur rame et va à 2 à l´heure…etc.

Qu´importe ! Mieux vaut ramer et continuer son petit bonhomme de chemin (=suivre sa route, son idée) que de se faire mener en bateau ! Vous l´aurez compris : il ne faut pas confondre « mener sa barque » et « mener en bateau » : le second, très négatif, signifie tromper quelqu´un au moyen d´un mensonge, le duper. Je ne donnerai pas d´exemples, je suis sûre que vous avez déjà plein d´idées (de qui nous/vous mène en bateau…). Et avouez que dans ce cas on ne se sent pas très bien et pour continuer avec nos expressions avec « mener » = on n´en mène pas large !

Voilà je fais un seul article par semaine mais je vous balance 5 à 6 expressions à chaque post, mes pauvres ! Bon allez, courage et n´oubliez pas de mener à bien votre barque. De tout coeur.

* « Une époque formidable » : un joli film de Gérard Jugnot qui décrivait les affres de la crise des années 90.

2 Commentaires

Classé dans Expressions

Aller (ou vivre…) à Trifouillis-les oies ou à Pétaouchnok

Je ne sais pas ce que vous avez fait de vos vacances de Noël, si vous êtes restés par ici ou si vous en avez profité pour partir. Une de mes destinations préférées dans le sud de la France et où je n´ai pas manqué de me rendre début janvier me permet aujourd´hui de vous parler de deux expressions « comiques » pour parler des trous perdus, ces endroits éloignés de grands « centres d´animation culturelle » :

– C´est à Pétaouchnok !

– Ils habitent à Trifouillis-les-Oies !

Ces deux toponymes imaginaires (le premier essaie d´imiter la sonorité d´une localité russe fort lointaine, sans doute Petropavlovsk) désignent ces lieux presque improbables perdus dans la campagne et que  même les GPS ont du mal à situer…

Vous connaissez certains de ces endroits ? Faites-nous part de vos découvertes et dites comment vous diriez cela dans votre langue. Si vous participez, je vous offrirai l´expression équivalente dans un registre plus familier ! Car mes amis de Trifouillis-les-Oies, dans le fin fond de l´Aveyron, utilisent plutôt cette autre expression…mais avec orgueil !

Allez rendez-vous, donc, à Pétaouchnok !

Poster un commentaire

Classé dans Expressions

Meilleurs voeux !

Voici le genre de « formule magique » lorsque l´on se souhaite la bonne année ! Ce type d´expression « standard » mais qu´on oublie constamment en langue étrangère : comment dit-on déjà au début de l´année…ou pour souhaiter un anniversaire, une fête ? Moi par exemple il est des formules ou mots très courants comme ça sur lesquels j´hésite tout le temps en catalan ou castillan. Par exemple entre « agraïr » et « agredir » j´ai toujours peur de faire une gaffe en les conjugant (et d´agresser sans le vouloir mon interlocuteur !).

Donc FrancofiLs ne pouvait manquer de vous livrer cette expression du début d´année sur un plateau d´argent : quand on se rencontre pendant le mois de janvier, on se souhaite la bonne année et tous nos « meilleurs voeux ». Voeux de « vouloir » correspond à « souhaits » ou « désirs » : « que tous vos désirs se réalisent » en quelque sorte !

Pour cela on demande aussi à chacun d´y mettre un peu du sien (= de faire un peu d´efforts) et de prendre des résolutions. Il y a les classiques (pour les fumeurs, arrêter de fumer par exemple), pour les gourmands, se mettre au régime ou faire du sport, pour les stressés faire du yoga et de la méditation, pour les épicuriens continuer à profiter de la vie (quel effort !).

Mais ce que j´aimerais savoir c´est si vous vous êtes mis sur votre 31 le soir de la Saint-Sylvestre ? « Se mettre sur son 31 » = s´habiller chic, élégamment pour une occasion spéciale. 31 pourquoi ? Pour le réveillon justement, le 31 décembre ! Occasion s´il en est de mettre ses plus beaux habits pour fêter l´année nouvelle !

Ávant de recevoir vos réponses voire les photos de vos tenues élégantes, laissez moi vous souhaiter tous mes meilleurs voeux pour cette année nouvelle ! Qu´elle soit à la hauteur de vos désirs !

Et que l´on continue notre route ensemble sur les chemins francophiles !

Dandys et élégantes sont toujours sur leur 31…

2 Commentaires

Classé dans Expressions, Formules

Joyeux Noël!

Je vais profiter de ce post pour vous souhaiter un joyeux Noël et une Bonne Année 2012!

À propos du post de Latisseuse!  Je ne suis pas un pique-assiette mais, moi-même, j’aimerais bien me présenter réveillonner  chez des français. Il est très connu que les français passent la soirée du 24 autour d’un très bon repas ! Du foie gras, de la bûche de Noël… quand je pense à tout ça  j’en ai l’eau à la bouche !!!

Je vous laisse ! Amusez-vous bien pendant les fêtes ! Et couvrez-vous bien  car il fait froid ! On sait bien que…

Un mois avant et après noël,
L’hiver se montre plus cruel.

Encore une fois, joyeux Noël et Bonne Année 2012 !

Bisous,

Ivan

1 commentaire

Classé dans Expressions, Proverbes