Comment dire en français « ser un somiatruites » ?

un somni

un somni

Voici la question de la semaine, posée par Angels d´Arseguel…

Nous avons immédiatement écarté l´idée de traduire par « un rêveur d´omelettes » et nous avons déjà quelques idées mais la question est lancée aux lecteurs et lectrices.

Pour les non catalanophones, somiar = rêver ; truites = omelettes. L´expression désigne une personne qui rêve beaucoup de choses impossibles et improbables, quelqu´un qui n´a pas vraiment les pieds sur terre.

À vos neurones !

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Expressions imagées, Traductions littérales

2 réponses à “Comment dire en français « ser un somiatruites » ?

  1. Montnoirseny

    Chères Tisseuses,

    qu’est-ce que vous pensez d' »un bâtisseur de rêves », en m’inspirant de l’expression « se construire des châteaux en Espagne », que Latisseuse présente dans FrancoFils aussi.

    Mais je ne sais pas si le mot « bâtisseur » est trop « pieds sur terre », et pas assez « le ciel dans la tête », comme ceux qui « rêvent des omelettes »…

    Peut-être mieux: « un rêveur, une rêveuse, en douceur, en douce » ? Là, on est plus dans les nuages et les étoiles et tout ce côté « en l’air »…

    En tout cas, voici sur ce site de belles illustrations qui définissent des « bâtisseurs de rêves sur terre »:

    http://gribouilline.canalblog.com/archives/2008/10/23/11067326.html
    http://gribouilline.canalblog.com/archives/2008/10/23/11067151.html

    À bientôt, douces rêve-tisseuses !

    Montnoirseny

    • Merci pour le lien, j´adore les blogs de dessins ! Et « bâtisseurs de rêve » ça me plaît bien aussi car cela me rappelle les « bâtisseurs de l´imaginaire », tous ces artistes un brin loufoques et géniaux qui construisent des jardins et temples de création brute…Dans le langage courant, on serait plus économe je pense et on dirait peut-être « de doux rêveurs » tout simplement ou bien en effet on reprendrait l´expression « il se construit des châteaux en Espagne » ou si « on se fait un film » et on imagine des issues improbables et glorieuses à nos petites aventures, on dirait qu´ »on se fait des plans sur la comète ». Mais tu as raison, on accentuerait aussi beaucoup sur le caractère du « somiatruites » : il n´a pas les pieds sur terre / ou la tête sur les épaules, il est « dans son monde », il « rêve en couleurs ». Et bien, voilà, je finis moi-même par donner des pistes car mes 5ème années se sont perdus en route sur ce coup-là, ils m´ont promis de chercher mais que nenni ! Ce sont des vrais somiatruites 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s