Du nesting au Spleen…

spleenEn ce moment je pense à plusieurs expressions à décortiquer par ici – mais je n’en ai guère le temps malheureusement – et me passent sous les yeux des vidéos très inspirantes et truffées d’expressions. Alors au lieu de me creuser le ciboulot toute seule, autant vous apporter sur un plateau le précieux matériel fabriqué par d’autres qui nous montre à quel point le choix des expressions n’est pas neutre et influence notre rapport à la réalité.

Liliane et Catherine, les deux « godiches pipelettes »* du Petit Journal de Canal + nous offrent souvent une bonne brochette d’expressions à travers leurs sketchs hilarants et décalés : la vidéo que je choisis aujourd’hui nous parle de nos emprunts à  l’anglais (le nesting = préférer rester chez soi plutôt que de sortir ou le Spleen baudelairien = broyer du noir, avoir le blues…déprimer quoi !) considéré beaucoup plus glamour que leur version plus longue et morne en français : « vouloir se jeter sous un train », « avoir envie de se flinguer » (=se tirer une balle dans la tête) selon les propres mots de Catherine. Elle mentionne aussi le « burn out », nettement plus intriguant qu’une dépression dont la seule évocation nous ferait fuir…Bref une vidéo-joyau pour comprendre à quel point l’anglais nous semble beaucoup plus attrayant que le français parfois pour décrire une même réalité, si sombre soit-elle. Les Québécois vont râler ! Qu’inventeront-ils pour franciser le « nesting » ??? Canaper ? Nidouiller ? (verbe correspondant à notre « nid douillet » ? 😉 ) On parlait déjà de « home sweet home » pour le plaisir de rentrer chez soi ou de « cocooning » pour le fait de rester tranquillement à se dorloter à la maison…Peut-être que le syndrome français – qui semble atteindre Catherine et moi-même – est de ne pas forcément juger bon de rester trop longtemps chez soi quand on peut aller prendre un pot entre amis dehors ! Je vous laisse avec la vidéo des deux adorables commères dont l’humour est sans doute le meilleur antidote à tout Spleen ou blues hivernal qui guette…

Le nesting selon Liliane et Catherine

Expressions bonus au fil de ce billet :

  • se creuser le ciboulot = réfléchir intensément.
  • servir sur un plateau (d’argent) = livrer tout prêt quelque chose.
  • une godiche = personne maladroite, un peu ridicule.
  • pipelette = extrêmement bavard/e.
  • commère = femme curieuse, indiscrète et bavarde, aimant les potins.

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Anglicismes, registres de langue

Une réponse à “Du nesting au Spleen…

  1. Hello. J’ai aimé votre article. Je vous ai retrouvé parce que vous avec dit du bien de moi en 2012. Depuis, je laissais aller le blogue sur son erre car il marchait bien tout seul et je plafonnais un peu. J’ai décidé de repartir en le reliant plus à ma vie, à mes réalités. On a un peu la même vision je crois. Tant mieux. Bon vent.
    Jacques Michaud – Blog Linguapop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s