Des torchons et des serviettes…

Un article rapide inspiré par une anecdote récente…

les-torchons-et-serviettes-qui-sc3a8chent.jpgNous étions à Puigcerdà avec ma collègue d’anglais qui, toute Catalane qu’elle est, a pris l’habitude de me parler dans la langue de Shakespeare – pour mon plus grand bien et sa plus noble bénévolence (et totale abnégation auditive…!). En fait, on « switche« * plutôt et on mélange de l’anglais, du catalan et ce qui nous passe par la tête. Nous venions de nous garer et nous étions dirigées vers les ascenseurs – à peu près en même temps qu’une autre femme. Celui que nous avions appelé est arrivé avant et j´ai alors fait un geste et retenu la porte, pensant que la femme allait monter avec nous. Mais non. Détournant le regard, elle attendait sagement « son » ascenseur et ne semblait pas vouloir daigner partager cet espace étroit avec deux inconnues qui parlaient un mélange bizarre de langues…Incapable de trouver l’expression en anglais ou même en catalan, j´ai donc regardé ma collègue et en rigolant lui ai dit en français « Ah je vois…on ne mélange pas les torchons et les serviettes ». Cette expression l’a fait tellement rire qu’elle me la redit presque à chaque fois maintenant quand on reprend ce fameux ascenseur « les torchons avec les serviettes, ah ah… » ! (c’est ça qui est bien aussi avec les expressions imagées, c’est qu’elles donnent le sourire !).

torchon-serviette

Alors, petite explication sur cette expression, telle que je l’ai donnée à ma collègue-co-voiturienne et co-linguiste ce jour-là : les serviettes sont ces carrés de tissus, jolis et parfois brodés (dans les bonnes familles) que l’on utilise à table pour s’essuyer délicatement la bouche après avoir bu ou mangé. Les torchons, par contre, sont ces vulgaires morceaux de tissus qui servent à essuyer les plats et couverts après avoir fait la vaisselle…Donc confondre torchon et serviette est évidemment une faute de goût et il ne vient à l’esprit de personne de mélanger le grossier avec le distingué…Apparemment l’expression viendrait du fait que les nobles utilisaient des serviettes  de table tandis que leurs domestiques se contentaient des torchons (pour la même fonction, aux repas). Donc quand vous dites « il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes », cela revient à dire « on ne doit pas mélanger les classes sociales »…Notre snobeuse d’ascenseur se sentait serviette et nous prenait pour des torchons, en somme !

Ma collègue a vraiment beaucoup aimé cette expression. Je ne sais plus si on avait finalement trouvé un équivalent en catalan ou anglais, si vous la savez n´hésitez pas à la mettre en commentaire !

petits-cochons-via-wallstock-frJ’en ai profité pour lui expliquer aussi l’autre expression qui m’est venue à l’esprit en même temps « On n’a pas gardé les cochons ensemble » que j´avais expliquée dans cet autre post. Eps ! Pas tant de familiarité, on ne se connaît pas, on ne va pas monter dans le même ascenseur…À propos de cochons, je viens de tomber sur cet excellent quizz si vous voulez tester vos connaissances sur les expressions imagées avec le mot « cochon ».

En fait cette situation un peu cocasse m’avait aussi rappelé un voyage en Russie où j’avais remarqué que les gens ne retenaient pas la porte pour la personne arrivant juste derrière eux et où on m’avait aussi fait ce coup de l’ascenseur dans l’immeuble moscovite où habitait l’amie chez qui je séjournais : j’avais retenu l’ascenseur pour une personne que j’avais entendue arriver mais celle-ci avait préféré appeler le « sien » et ignorer mon geste. Quelle froideur !

Finalement notre « serviette » à Puigcerdà était peut-être russe et il se peut qu’il y ait une dimension culturelle qui nous échappe…car en tout cas c’est la seule et unique fois jusqu´à présent que cela nous arrive…

Expression bonus :

  • switcher : le verbe francisé vient de l’anglais « to switch » et du jargon informatique puisqu’ initialement il s’agissait de passer d’un système opératoire à un autre. Couramment maintenant cela signifie simplement passer d’une chose à une autre et ici d’une langue à l’autre. Je me demande si les Québécois, si peu enclins aux anglicismes, ont inventé un autre terme…
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans général

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s