Mais quel plouc celui-là !

Drôle d’idée que la mienne que d’inaugurer l’année avec les ploucs, certes ! Alors avant toute chose, belle et bonne année à tous les fidèles – et même les infidèles – lecteurs de FrancofiLs ! 🙂 Vous vous demandiez peut-être où j’étais passée après vous avoir laissé en plan* avec quelques gestes depuis le dernier post. En général on se dit que lorsqu’on ne reçoit plus de signe de quelqu’un c’est qu’il ne fait plus rien alors que la raison est peut-être justement qu’il en fait trop : tel est mon cas avec une formation de « gamification » dans l’enseignement de la LE qui ne me laisse guère d’autre loisir que de penser à jouer et aux jeux (évidemment dit comme ça, ça ne fait pas très sérieux…) – et les expressions s’accumulent en petit tas tels de jolis rondins de bois près de la cheminée du blog mais je n’ai plus le temps d’allumer un feu ! Et vous vous gelez les neurones, je sais je sais, désolée…:-(

plouc-1

Mais assez parlé, revenons-en à nos ploucs ! Pourquoi, me diriez-vous ? Parce qu’avant Noël, en préparant un cours pour des étudiants B2 avec lesquels on parlait « tendances », j’ai découvert l’origine du mot et j’ai beaucoup ri car je ne la connaissais pas ! Oui, car figurez-vous que le plouc est d’origine…bretonne !!!

plouc-charlie-hebdoMais qu´est-ce qu’un « plouc » d’abord – pour ceux qui ne le sauraient pas ? Il s’agit d’une personne rustre, aux habitudes paysannes – non raffinées donc – se remarquant par son manque de savoir-vivre et d’élégance. Et le plouc est breton car tel que vous le montrera cette superbe petite vidéo de Karambolage en bas de cet article, le mot a été inspiré par tous ces paysans bretons débarquant à Paris au début du XXème siècle et qui venaient à chaque fois d’un village breton commençant par « Plou » quelque-chose : Plougastel, Ploubazlanec, Plouguerneau, Ploumanac’h, Ploumagoar… »Plou » en breton veut dire « paroisse », donc rien d’étonnant à cette multiplication de toponymes en « plou » ou « plo » ou « pleu ». Bref, c’est ainsi que nos modestes paysans bretons (mes arrières grands-parents paternels, pardi !) sont devenus les ploucs des Parisiens cultivés…qui seraient, à présent, les « bobos » (= bourgeois bohèmes) ou autres hipsters branchés.

plouc2Les synonymes de ploucs sont très amusants à l’oreille = péquenaud, pedzouille, balourd, lourdaud…Mais tout cela est bien péjoratif. Car le plouc est out, pas fin, pataud à souhait ! Ce qui est cocasse du reste c’est que les éternels rivaux et voisins des Bretons – les Normands – ont repris à leur compte le terme « plouc » pour créer ces petites affichettes et auto-collants de « Plouc power ». Peu importe, « Ploucs et fiers de l´être », les Bretons ne se laisseront pas impressionner par l’arrogance de ces « Parisiens têtes de chiens – Parigots têtes de veaux » ! C´est « de bonne guerre »*

Je vous recommande cette vidéo explicative sur le mot « plouc » : Vidéo Karambolage plouc

Impression

Expressions bonus :

  • Laisser en plan quelqu’un = abandonner, négliger quelqu’un, alors qu’on devrait s’en occuper (initialement cela faisait référence aux plants – de plantations).
  • de bonne guerre = loyalement, par un procédé légitime de la part d’un adversaire.
Publicités

3 Commentaires

Classé dans Expressions imagées, Mots à charge culturelle partagée

3 réponses à “Mais quel plouc celui-là !

  1. ripear

    Salut prof et bonne année! Qu’el drôle histoire celui là des plucs! C’est amusant de voire comme les « bourgeoises » aiment de étiqueter et mettre surnoms a tous qui osent être différents. Bien nécessaires qu’ils avaient êtes les plucs pour presque rien les payer et pour s’en moquer, qu’el ennoyant!
    Par hasard hier j’ai vue le film « Les Visiteurs la revolution » (http://www.activradio.com/wp-content/uploads/2016/03/VISITEURS-2016-slide.jpg)
    Ils sont le meilleur exemple de pluc, vous n’aves besoins que de les regarder pour le savoir 🙂 je ne sais pas s’ils sont de Bretagne ou non, mais sont vraiment drôles ses mecs!
    Pour finir, je veux dire que je deteste ceux qui se croisent autant bobos que pour eux tous les paysans sont plucs seulement parse qu’ils n’ont pas un papier qui dise comment d’années ils ont êtes en etudiant, mais c’est la vie qui les a enseigner comment de dure il peut être de vivre de la terre.
    Bref, merci beaucoup pour ce post, qui nous aide beaucoup a comprendre plus bien ce langue, en lisant tes commentaires qui sont toujours drôles!
    PD (pardon pour tous les fautes d’orthographe, mais j’essaie d’écrire sans utiliser le dictionnaire!

  2. Ger

    Vraiment la Bretagne donne beaucoup de choses comme avoir des ploucs, les danses, les crêpes…
    Une région intéressant pour découvrir, on doit organiser un séjour et voir avec nos yeux tous qu’on a appris pendant le cours de français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s