Bleus à l´âme

Note : cet article avait été rédigé avant les événements de Charlie Hebdo. Autant dire que depuis, j´ai un certain blues… Retour de vacances, début d´année (meilleurs voeux à tous !), je reprends du poil de la bête (=de l´énergie) et ma palette de couleurs pour ajouter à ce blog quelques touches de ce qui fut (ce qui est encore ?) ma couleur préférée enfant : le bleu.

affiche du Grand Bleu

affiche du Grand Bleu

Commençons par le plus simple : le grand bleu c´est – un film oui… – mais surtout le sujet de ce film, soit l´océan. Cette infinie étendue de mer bleue reflet de ciels cléments où se perd l´horizon inspire en général la paix et la sérénité mais pourtant le bleu désigne aussi plusieurs formes de mélancolies ou de blessures : « se faire un bleu » d´abord qui est l´expression courante quand on s´est fait un hématome – un « bobo » (bleu dans le meilleur des cas parce que cela vire rapidement au violet, au jaune…moins esthétiques). Et puis, par extension, il y a les bleus à l´âme (= bobos de l´âme) ou, en anglais, le blues :

Bleus à l´âme- Sagan

Bleus à l´âme- Sagan

« il a le blues » (= il broie du noir), « cette maman qui vient d´accoucher souffre du baby blues », « Nothing but the blues », dans le dernier opus du grand Léonard Cohen, ah pardon je m´égare, je n´ai pas pu m´empêcher de le citer !!! Par contre, être fleur bleue, ne veut pas dire être mélancolique mais avoir une tendance au romantisme naïf, un peu rêveur et candide. Se raconter des contes bleus en somme où l´histoire merveilleuse se termine toujours bien ! Dans la lignée des pauvres naïfs dont on se moque ou abuse, on a aussi « se faire avoir comme un bleu » = comme un débutant. D´ailleurs « les

avoir une peur bleue-sur-colorieimmagini.blogspot.com.es

avoir une peur bleue-sur-colorieimmagini.blogspot.com.es

bleus » désignent les débutants, les 6ème du collège par exemple – bon d´accord quand on parle des Bleus de l´équipe de foot, on ne veut pas dire exactement la même chose et on ne les taxe pas de débutants mais c´est une autre histoire ! Les bleus – débutants – peuvent aussi  avoir une peur bleue (=une très très grande peur) si on leur fait une mauvaise blague – jouer leur premier match de foot contre les vrais Bleus par exemple…

Mais le bleu est aussi une couleur de haute volée : avoir du sang bleu signifie être d´origine noble. Apparemment cette expression viendrait d´ailleurs d´Espagne où les Rois, passant leur vie sur le trône à ne rien faire, avait une circulation sanguine tellement mauvaise qu´on voyait leurs veines apparaître et leur donner ce « bleuté » de la peau. « Mademoiselle Duchaussois Delcambre de Champvert, avec un nom pareil, doit bien avoir du sang bleu ! ».

bas-bleus

bas-bleus

Puis il y a l´expression être un bas-bleu, que j´avais découvert adolescente dans les mémoires de Simone de Beauvoir sans comprendre à quoi elle se référait. En fait il s´agit d´une expression assez péjorative désignant une femme intellectuelle, une écrivaine plutôt pédante. Simone de Beauvoir, très auto-critique à ses heures, se référait à elle même jeune adulte comme un bas-bleu. Par opposition à ces hautes sphères intellectuelles ou nobles il y a les cols bleus qui désignent les ouvriers, les distinguant alors des cols blancs, qui sont les employés de bureau. Dans certains cas, on revêt d´ailleurs un bleu de travail pour faire des travaux manuels et salissants. Dans le domaine professionnel également, on connaît les casques bleus, qui désignent les soldats de l´OTAN chargés de maintenir l´ordre et la paix. Ce furent d´ailleurs mes premiers étudiants à Budapest en l´an 2000, des officiers  venus de différents pays de l´est ou d´ex URSS qui apprenaient le français pour participer à des programmes de partenariat pour la paix. Un public assez singulier et intéressant, hommes et femmes qui venaient en classe en uniforme (mais sans leur casque bleu !), extrêmement polis et dont je garde de bons souvenirs, même si la terminologie militaire (dont j´ignorais tout) me faisait horreur. Il faut vraiment être flexible dans ce métier, l´air de rien… casque-bleu Quoi d´autre ? Ah, la cuisine ! Être un vrai cordon-bleu c´est être un excellent cuisinier !  C´est aussi une viande panée qui se mange avec une tranche de jambon et de fromage à l´intérieur. La viande bleue ou le steak bleu, c´est une viande très peu cuite (crue à l´intérieur). À choisir, j´avoue que je préférerais avoir un cordon bleu à la maison plutôt qu´un casque bleu ou un bas-bleu ou encore une fleur bleue ou quelqu´un qui a constamment le blues

Audrey-Bourdin-cordon-bleu

Audrey-Bourdin-cordon-bleu

Mais en fait je n´ai rien de tout ça, donc ça résout le problème. Pour terminer en chanson et en continuant ma petite collection de tubes kitsch mais incontournables de notre répertoire français – en lien avec les couleurs ! – voici « les mots bleus » de Christophe (cliquez sur le titre) 😉 Et, avant tout, bonne année, pleine de joie et de couleurs et sans (trop de) blues – à part celui de Léonard Cohen !

Une pensée forte à tous les Charlies, ceux que l´on a perdus et ceux que nous sommes, dans la liberté de dire, de penser, de dessiner, d’écrire…de s´exprimer.

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Anglicismes, expressions avec les couleurs, Expressions imagées

2 réponses à “Bleus à l´âme

  1. Ricard

    Salut et des meilleurs voeux a toi aussi!!!

    Est braiment amusant comme on peut dire autant de choses en utilisant le mot « bleu ». Je ne connait pas l’expression « être fleur bleue » mais je le trouve très romantique, il me rappelle a l’expression « la vie en rose ». Très intéressant l’origine « d’avoir du sang bleu », Aujourd’hui ils n’ont pas du sang bleu car ils van chasser des éléphants, ils ne restent pas sur le trône, c’est très ennuyeux ça…:( bref!
    L’unique que je connais en catalan (appart de tous que tu as dit) c’est « Bleu que l’amour i tombe » quand on parle des vêtements de quelqu’un.
    Et donc, dans c’et grand bleu on tous habitons, on a besoin d’être fleur bleue ou les casques bleus de notre ville pour n’avoir pas les bleus à l’âme pour des événements comme ceux-ci de « Charlie Hebdo ».
    Et pour terminer, dire simplement que merci pour ces entrées qui nous aident beaucoup a entendre et approfondir dans le Français!!!

    Ricard/Lucas/Légolas 😉

    • Merci beaucoup, Lu-card ! 😉 Je ne connaissais pas l´expression dont tu parles, ce serait « blau que l´amor se´t cau » ? ou qqch comme ça ? C´est très amusant…Ton message me fait penser que je dois bien vite passer à la couleur suivante qui sera justement…le rose !
      Je suis très contente en tout cas que ce blog te plaise et te fasse connaître un peu mieux les secrets de la langue voisine 🙂
      Guénola

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s