Noir c´est noir, il n´y a plus d´espoir !

broyer_du_noir_dessin_de_Franquin-all-rights-reserved

broyer_du_noir_dessin_de_Franquin-all-rights-reserved

C´est la réaction et la tête de mes étudiants qui m´inspirent ce nouvel article : ne vous fiez pas au titre « morose », j´ai beaucoup d´espoir concernant mes ouailles, beaucoup plus qu´eux n´en ont me semble t-il ! Mais ils sont tombés récemment sur l´expression « broyer du noir » dans une fiche bête et méchante évaluant leurs connaissances linguistiques et ça les a relativement traumatisés. Le test consistait en questions à choix multiple et, comme ils entament le niveau B2, entre quelques questions grammaticales ou lexicales se glissaient les premières expressions idiomatiques. « Au secours ! » se sont-ils écriés ! (preuve il en est que mes propres étudiants ne lisent jamais FrancofiLs, ah quel drame ! Alors qu´ils répètent constamment qu´ils veulent connaître ces expressions et ces registres ! J´ai toujours été une piètre commerciale et publicitaire de mes propres affaires, soit.) Enfin…pour l´anecdote, la plupart d´entre eux voulaient, spontanément, « broyer du café »…Ça c´est assez littéral et ça ne donne évidemment pas le même résultat ! Car si vous voulez parler de quelqu´un qui est déprimé ou mélancolique, vous direz qu´il broie du noir. Pour visualiser et mieux mémoriser l´expression, je vous propose d´aller faire un tour par ici sur Tv5 pour observer le joli dessin de Zelda Zonk, j´aime (évidemment !) beaucoup cette section « mots et expressions » de la chaîne francophone. Si le noir a toujours été associé à l´humeur sombre (on dit aussi « avoir des idées noires »), il est moins évident de comprendre pourquoi on utilise le verbe « broyer » = écraser, réduire en miettes. L´explication la plus complète que j´ai trouvée sur l´origine de l´expression est donnée par le wiktionnaire dans ces termes : « (XVIe siècle) Au départ, cette expression était utilisée par les peintres qui broyaient leurs pigments pour en faire de la peinture. Par analogie, au XVIIIe siècle, l’image a été reprise par la médecine qui comparait la digestion au broyage des aliments. Comme, à l’époque, on croyait que les humeurs naissaient de la bile noire sécrétée pendant la digestion (d’où est venue l’expression se faire de la bile), on a assimilé les accès de mélancolie à l’estomac qui broyait du noir. Mais ce n’est qu’au XIXe siècle que cette expression a pris son sens actuel de déprimer. » (source complète par ici, merci Wiktionnaire !).

travail-au-noir-dessin-de-Deligne

travail-au-noir-dessin-de-Deligne

Les couleurs étant bien représentées dans le champ des expressions idiomatiques, je me propose d´entamer un petit cycle coloré et je commence donc par le noir, comme ça, la déprime, ça sera fait ! Mais il y a aussi l´expression « travailler au noir », quand le fruit de votre travail et votre salaire ne sont pas déclarés. Expression plus transparente pour les hispano oucatalanophones puisqu´ils ont la même. Cela me renvoie aussi, par association d´idées, aux « travailleurs de l´ombre » (c´est-à-dire dont on ne connaît et ne reconnaît pas le travail) et en particulier aux auteurs anonymes de textes signés par des personnes célèbres. On dit alors qu´ils sont leurs « nègres ». Le terme est connoté négativement et pour être plus politiquement correct on utilise les guillemets ou on parle de « nègre littéraire » car évidemment cela renvoie au sombre passé de l´exploitation des populations noires d´Afrique. « Être le nègre de quelqu´un » c´est donc faire le travail pour lui mais ne pas du tout avoir la reconnaissance ni l´officialité de ce travail. Être exploité en somme. Pas très noble tout ça…

Et de ce noir, couleur générique mais aussi couleur de peau, nous menant au terme « nègre », je terminerai par une autre expression que l´on a également vue hier avec mes pauvres étudiants traumatisés, qui est « parler petit nègre » : là encore, l´expression est née du passé colonial peu glorieux de la France. Le « petit nègre » (aussi appelé pitinègue ou français tirailleur) était ainsi la langue utilisée début XXème dans certaines colonies, et même enseignée aux habitants indigènes dans l´armée coloniale française qui consistait en une version simplifiée du français (ici, citons le linguiste et administrateur colonial Maurice Delafosse qui en a jeté les bases tant sa description est comique : « simplification naturelle et rationnelle de notre langue si compliquée»). Cela donne par exemple : « moi expliquer vous expressions « noir » là ». « Vous y´a comprendre ou y´a pas comprendre ? ». Par ici en Catalogne on utiliserait l´expression « parler indien ». En tout cas, ce « parler petit nègre »n´est pas non plus une expression très noble…Alors qu´il soit au moins rendu hommage ici aux pauvres tirailleurs africains, sénégalais en particulier, venus combattre pendant la première guerre mondiale et morts pour la France ! Qu´il soit dit aussi que les nombreux immigrés recrutés pour la guerre n´ont même pas été autorisés à défiler sur les Champs-Elysées lors de l´armistice. Encore des sacrifiés de l´ombre !… Bravo le pays des droits de l´Homme ! (je sais, cet article va encore m´attirer des commentaires assassins de personnes racistes : eh bien, qu´elles sachent qu´elles n´ont pas droit de cité ici et qu´elles peuvent immédiatement aller voir ailleurs si j´y suis !)

Tintin au Congo, (c) Castermann, 1946, by Hergé, p. 28, all rights reserved

Tintin au Congo, (c) Castermann, 1946, by Hergé, p. 28, all rights reserved

Bon, pour revenir à mes chers étudiants en état de choc, je vous prie de ne plus broyer de noir et de ne pas vous mettre à parler « petit nègre » non plus sous prétexte qu´un linguiste a divulgué cette langue parallèle et puis…Lisez ce blog, que diable !!! Il est quand-même fait pour vous à la base ! Vous verrez que, rapidement, non seulement vous comprendrez tout mais en plus vous verrez « la vie en rose » 😉

Ah et en relation au titre de cet article qui s´inspirent des paroles d´une chanson de Johnny Hallyday « Noir c´est noir », si vous voulez sourire, voici le clip de 1966 (le kitsch ne nous fait pas peur ici 🙂 !) :

Publicités

4 Commentaires

Classé dans expressions avec les couleurs, Expressions imagées

4 réponses à “Noir c´est noir, il n´y a plus d´espoir !

  1. Lucas/Ricard

    Salut Prof!!!

    Une très bonne rentrée sur le site!!! Premièrement mes félicitations pour avoir expliquer cette expression plus graphiquement avec la photo au début!!! J’aime beaucoup de lire tes entrées car on ne découvert seulement le signifiée de l’expression mais on peut apprendre beaucoup de choses qui sont relationées!
    Quand tu as parlée du « travailleurs de l´ombre » je m’ai rappelait de le libre « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » ou ils mentionnent aussi le travail des « descripteurs fantômes » qui écrivent juste que pour l’argent.
    Je pense comme toi des droits humains, ils sont autant importants par les injustices actuelles que par les passés, malheureusement on a beaucoup de choses pour avoir d’honte. Bob Marley a dit: « Guerre ne s’arrêtera jusqu’à ce que la couleur des yeux est aussi importante que la couleur de peau » donc beaucoup de gent ont réfléchir.
    Pour finaliser cette long commentaire, simplement dire que j’aime beaucoup le blog et que j’essaierai de rentrer plus souvent que maintenant (ne ayez pas peur de faire publicité jajaaj) et ne t’inquiètes pas pour nous « broyons de noir » car nous pouvons parfois être un peu exagérés !!!

    Votre etudiant: Lucas/Ricard/Legolas/Guenolas (oui, dernièrement j’etais Genolas aussi jajaja)

    • Merci Lucas ! (ah ah je ne savais pas pour Guenolas !!! ;-)) Ça fait plaisir de voir qu´au moins un de vous lit parfois le blog et en plus fait un commentaire, intéressant qui plus est !!! Oui, en effet, je n´aime pas beaucoup faire de pub pour les choses que je fais en général (Montse par contre, elle le fait très bien pour moi !) mais pour la prochaine entrée je devrais vous mettre à contribution…Bonne lecture et à tout !

  2. Arantxa

    MERCI INFINIMENT!!! J’ai passé un moment super agréable en lisant votre article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s