La bave du crapaud n´atteint pas la blanche colombe…;-)

Un proverbe pour terminer l´année, inspirée par un internaute malveillant ayant atterri – certainement par hasard – sur FrancofiLs. Internaute que j´ai d´abord pensé ignorer, vu le peu d´intérêt de son intervention mais puisque même les personnes les plus viles m´inspirent des expressions ou des proverbes, finalement je ferai ce dernier article en forme de « Lettre ouverte à E » – ou, plus exactement « contre E » – et, au passage, les lecteurs bienveillants apprendront une nouvelle expression. Ce « E » étant l´initiale d´un prénom sans-doute aussi fictif que son site web inexistant…Qu´importe ! Cela sera aussi contre « E = eux », les mal-inspirés et mal-lunés qui auraient la même envie que ce faux-E de perdre leur temps. Heureusement, il n´y en avait jusqu´à présent eu aucun.

En deux ans d´existence, c´est en effet le premier commentaire désagréable qui arrive dans la boîte aux lettres du blog, à la section « contact ». Il fait suite à mon article sur le verbe « kiffer » et illustre par ailleurs parfaitement l´atmosphère d´intolérance qui semble s´amplifier en France. « E » n´a semble t- il pas digéré que je m´indigne du racisme et que je défende mes amis – mais aussi nos ministres – issus de l´immigration. Voici le contenu de son post (classé maintenant – sachez-le E, en « indésirable »)  : « Quel est l’intérêt de mettre un article chez cet incontinent bloggeur pourvu d’œillères fournies par la gauche caviar ? »

pochoir-indignez-vous-Hessel

pochoir-indignez-vous-Hessel

Premièrement : bloggeur = bloggeuse. Deuxièmement : incontinent = qui ne modère pas ses propos, manque de retenue (je traduis pour les vrais lecteurs, les « apprenants francophiles »). Se retenir de dire ce que l´on pense de la situation alarmante du racisme en France lorsque l´on se sent affecté – et consterné – par cette dangereuse contagion est un acte irresponsable, monsieur E, que cela vous plaise ou non (car vous êtes certainement de ceux qui se réjouissent de voir une fillette de 12 ans tendre une peau de banane à une de nos ministres à la peau plus sombre que la vôtre et aimeriez sans-doute que le reste de la population se taise ou en rie). Ce blog s´occupe d´expressions, peut en effet s´inspirer de ce qui l´entoure – dont l´actualité mais n´a pas de couleur (ni d´intention) politique – ni de votre gauche… »caviar » dites-vous ? Entre nous, vous avez déjà eu sous les yeux la fiche de paie d´un enseignant ? Et qui plus est d´un enseignant de FLE ? Si vous pouviez envoyer un article sur ce qu´est le caviar, ça nous arrangerait…(pensez à mettre des photos, merci). Songez également que nombreux enseignants de FLE ne vivent plus les 365 jours de l´année en France et ont perdu vos œillères hexagonales et vos références lancées à la va-vite. Mais oui, vous avez raison, il y a quelque chose dans mon éducation (attention, je vais bercer dans l´incontinence…) qui vient peut-être de ce que vous appelez la gauche (mais alors plutôt « la gauche galette bretonne » et non pas caviar). La première manifestation à laquelle mes parents m´ont emmenée lorsque j´avais 7 ans était effectivement la « grande marche pour l´égalité et contre le racisme » de 1983. J´ai grandi entourée d´enfants et d´amis sénégalais, marocains, turcs, vietnamiens, tunisiens, j´ai porté plus tard au lycée le badge « Touche pas à mon pote ». Oui, je viens de cette génération-là. Et de celle qui se reconnait dans le petit recueil de Stéphane Hessel « Indignez-vous! ». Je m´indigne et cela vous indigne… Enfin, troisièmement et fin : ma réponse = En effet, il n´y a AUCUN intérêt à mettre un article sur FrancofiLs de votre part. Mais alors vraiment AUCUN. Je ne comprends même pas comment vous avez été tenté de perdre votre temps à nous lire et, summum de l´inutilité, à envoyer ce message. Vous devez pourtant connaître les droits du lecteur de Pennac dont « le droit de ne pas lire ». Qu´est-ce qui vous a pris ? La haine peut-être ? Cette maudite « bave » des fâcheux…Avez-vous remarqué que Stéphane Hessel était un indigné d´une extrême bienveillance ?

Quant à moi, votre message – outre la désagréable surprise de le lire en premier lieu – me montre à quel point la situation du racisme est effectivement tendue pour vous inspirer autant de malveillance et me donne matière à commenter ce proverbe :

La bave du crapaud n´atteint pas la blanche colombe

D´un côté, le crapaud baveux :

crapaud

et de l´autre la blanche colombe :4xmn4-colombe

Le proverbe s´emploie pour rejeter, par l´ironie et le mépris, une calomnie ou une insulte.

Le site expressio dont j´aime beaucoup le ton et que je salue ici bien chaleureusement illustre le proverbe ensuite de cette manière :

« À la droite du ring, en le regardant depuis les tribunes Sud, nous avons le crapaud (Lien externe), pataud, pustuleux et laid, dégoulinant de bave, qui ne sait que se traîner à terre.
À la gauche du ring, nous trouvons la colombe, symbole biblique du Saint-Esprit, donc pure et gracieuse, parfaitement capable de s’élancer dans les airs pour passer très loin de la portée du crapaud.

Comment voulez-vous que la bave du crapaud, symbole du vice et de la laideur, puisse atteindre la blanche colombe (même si toutes les colombes ne sont pas blanches), symbole de la pureté et de la beauté puisque, même s’il est capable de sauter, jamais l’horrible animal ne pourra s’approcher suffisamment de l’oiseau pour l’atteindre de ses postillons verts et gluants ?

Depuis 1840, la « bave du crapaud » est une métaphore désignant des propos médisants. Autrement dit, de tels propos ne peuvent atteindre celui qui n’a rien à se reprocher (la colombe). »

(extrait de l´excellent site http://www.expressio.fr)

Voilà, tout est dit cher « E ». En vous remerciant d´aller baver ailleurs…

G.

A tous les autres, lecteurs fidèles et tous ceux qui s´intéressent aux « fils et ficelles » de ce blog, joyeuses fêtes et belle nouvelle année ! Je vous laisse, si vous en avez envie, deux liens vers des articles plus anciens sur cette période de l´année (pour les nouveaux ou…pour réviser !), moi je m´en vais hiberner :

https://francofils.wordpress.com/2012/01/08/meilleurs-voeux/

https://francofils.wordpress.com/2013/02/21/expressions-de-saison-lhiver/

 

 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Proverbes

2 réponses à “La bave du crapaud n´atteint pas la blanche colombe…;-)

  1. Montnoirchoco

    Le chocolat, la confiture, le miel, les marguerites et les perles pour les cochons

    « Je kiffe grave » les expressions que notre Tisseuse nous fait découvrir dans ses articles et, notamment, la manière didactique, précise, approfondie et, surtout, vivante, par laquelle nous présente ces nouveaux univers qui nous emmènent si si loin, mais je dois vous avouer quelque chose… Je suis raciste, eh oui. « Je kiffe pas du tout » les gens qui en accusent d’autres, dénués de tout fondement, là, la rage m’emporte, mais… en tant que pacifiste, non, non, je ne vais battre personne, bien sûr!

    « Je kiffe grave » la “Lettre ouverte contre E”, et j’y adhère. L’expression que j’y ai découverte, « la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe » m’a renvoyé aux perles et aux cochons instantanément. En catalan on dit « llençar, donar, perles als porcs ». En français, j’ai trouvé sur Expressio « donner de la confiture à un cochon ». Mais je préfère et peut-être notre Tisseuse, elle, la préfère aussi, celle-ci: « c’est du chocolat pour les cochons », de la Wallonie. En espagnol, on leur donne du miel ou des marguerites, toujours sur Expressio, que « je kiffe grave » aussi.

    Je profite, chère Tisseuse, pour te poser une question dont je ne trouve pas la réponse: dans le contexte de la corruption de certains politiciens, banquiers, personnages publics, etc., une copine m’a dit hier en catalan « No hi ha un pam de net! » Dans le sens qu’on commence par évoquer un cas de corruption et puis ça continue avec un autre et un autre et ça continue: en fait, tout est / tous /toutes sont corrompu(e)s. En français, quelle est l’expression qu’on utilise?

    Merci beaucoup, chère Tisseuse !!!

    Tes Kiffeurs graves de FrancoFils espèrent que tu vas continuer à nous fournir ces magnifiques expressions enrobées du chocolat, de la confiture, du miel, des marguerites ou des perles, pleines de couleurs et d’univers proches et lointains, dont nous nous régalons, même si quelques-uns, très exceptionnels, ne savent pas les apprécier…

    Montnoirchoco

    P.S.: Juste entendu à la radio « De porcs i de senyors se n’ha de venir de mena ». Je rajoute, donc: » ils ne savent pas les apprécier… parce que “deporcs i senyors se n’ha de venir de mena” ». Encore une question…

    • Cher ou chère « Montnoirchoco »,
      Un grand grand merci pour votre joli commentaire qui donne du baume au coeur, donne des ailes pour continuer 😉
      Pour l´expression catalane « no hi ha un pam de net », la première expression qui me vient à l´esprit en français serait « Y´en a pas un pour rattraper l´autre » : ça peut servir pour des cas de corruption ou pour n´importe quelle situation quand quelqu´un fait une bêtise, dans le sens : il n´y a personne d´autre pour compenser un peu et « relever le niveau ». Quant à la dernière expression, alors là, je suis sans réponse car je pense que je ne la saisis pas très bien en catalan. L´occasion d´en reparler donc !
      Encore merci et bonne lecture pour les prochains articles. Je viens d´avoir la confirmation que les « E » se multiplient malheureusement en France. Un ami, auteur jeunesse vivant à Paris et publiant des livres anti-sexistes et détournant l´image stéréotype des filles et des garçons, me dit avoir reçu de nombreux commentaires haineux de personnes du « Printemps français pour Tous ». C´est lamentable…mais bon passons et continuons notre chemin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s