Rentrée des classes : adieu transat !

doisneau-du-temps-des-bancs-d-ecole-1956

doisneau-du-temps-des-bancs-d-ecole-1956

 Aujourd’hui les petits (et grands) écoliers de Catalogne retournent sur les bancs de l´école  après cette longue pause estivale. Et voici déjà pour commencer une belle expression « figée » puisque les bancs ont laissé la place à de simples chaises dans nos écoles actuelles. J´ai même appris de la bouche de ma fille (qui entre en P5 – soit grande section de maternelle) qu´il y a aussi dans certaines classes ici une « chaise à penser » qui, elle, remplace nos anciens piquets ou autres « Au coin ! » : au lieu d´aller se morfondre dos à la classe et face au mur sur ses bêtises, l´enfant fautif est ainsi invité à méditer sur une chaise. Je ne pense pas que le petit bout de chou (=enfant, fam.) de trois ou quatre ans adopte la position du Penseur de Rodin pour autant, mais je trouve l´initiative intéressante et moins humiliante que d´aller compter les mouches au coin de la classe en faisant semblant de se repentir.

enfant-au-piquet-sur-blog-ecole-d´antan

enfant-au-piquet-sur-blog-ecole-d´antan

Heureusement, nos méthodes pédagogiques évoluent…

Mais ce n´est pas de chaise dont je voulais parler, sinon de transat. J´y reviens après un éclairage sur la rentrée en France où le débat sur le changement des rythmes scolaires fait rage (= déchaîne l´opinion publique).

Rappelons d´abord aux étudiants étrangers que la rentrée en France a eu lieu le 03 septembre – après des vacances d´été plus courtes puisque la fin de l´école en France se situe autour du 05 juillet. Je n´insinue pas pour autant que l´on passe moins de temps à l´école en Espagne mais la répartition entre temps scolaire et vacances est bien différente : si l´été s´allonge interminablement de ce côté-ci des Pyrénées, de septembre à juin par contre les congés sont rares : deux semaines à Noël puis une semaine à Pâques – tandis qu´en France on recharge ses batteries* chaque sept semaines environ : une semaine à la Toussaint, deux semaines à Noël, deux semaines en février (pour aller skier…) puis deux semaines à Pâques. Sans compter que jusqu’à présent, il n´y avait pas école non plus le mercredi (alors qu´en Espagne oui et ceci en journée complète). Bref, les petits Français ne peuvent guère envier les petits Espagnols sur leurs longues vacances d´été, d´autant plus que l´horaire de travail et les cinq semaines légales de congés de leurs parents ne s´accordent évidemment pas avec ces trois mois sans classe. La nouveauté de cette rentrée en France est donc le retour de la semaine de 4 journées et 1/2 d´école – dans les grandes villes pour l´instant et avec des propositions d´activités très variables.

Bien, mais après cette petite mise au point interculturelle qui n´était pas mon propos initial, je reviens à mon transat – cet objet béni des vacances sur lequel on se prélasse au soleil, un bon livre à la main. Et quand on découvre, à l´intérieur de ce même livre, l´origine du mot transat – dont on soupçonnait la troncation mais sans ne s´être jamais penché sérieusement sur la question – on culpabilise un peu moins de passer une bonne partie de la journée horizontalement et on se dit que l´on aura de quoi faire un article pour FrancofiLs à la rentrée 😉 Je vous cite donc le passage où Jean Echenoz raconte la traversée du musicien Ravel (dont le roman porte le titre) sur le paquebot France pour rejoindre l´Amérique :

un transat

un transat

“Il dort et le lendemain, comme chaque jour de toute éternité sur les paquebots du monde, à onze heures on vous sert une tasse de bouillon sur le pont. Vous êtes couvert d´un plaid épais sur une chaise longue, bien au chaud malgré les embruns, vous buvez votre bouillon brûlant tout en considérant l´océan, c´est très bon. Des chaises longues de ce modèle, que l´on trouvera bientôt partout dans les jardins et sur les plages, sur les balcons et les terrasses, on n´en rencontre alors que sur les ponts des transatlantiques dont, en mettant le pied à terre, elles garderont le nom par attachement. »

Jean Echenoz, Ravel, p.33

Ravel-Echenoz-editions-Anagrama

Ravel-Echenoz-editions-Anagrama

Mais voilà, adieu transat ! C´est la rentrée !!!

Expression bonus :

* recharger ses batteries = reprendre des forces.

Un article en relation avec celui-ci (sur : la rentrée), le post de l´an dernier : https://francofils.wordpress.com/2012/09/16/vive-la-rentree/

Publicités

1 commentaire

Classé dans Expressions imagées, Troncations

Une réponse à “Rentrée des classes : adieu transat !

  1. Pingback: Rentrée des classes : Adieu transat ! | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s