Comment dire « me importa un bledo » en français ?

À cette question hautement philosophique, répondons d´abord par quelques conseils :

– premièrement, évitez la traduction littérale. Ne dites pas, par exemple « Ça m´importe une blette ! » (la blette étant cette plante-légume qui correspondrait au « bledo » – l´alcega – selon ce site qui s´occupe aussi d´expressions – en castillan). Ne dites pas non plus « Ça m´importe un concombre » (pour « me importa un pepino »), ni  « ça m´importe un cumin », si petite soit cette graine…(pour le comino), et dites encore moins « ça m´importe un radis » (pour « me importa un rabano ») car le radis, en français, c´est TRÈS important : « T´as des radis ? » = « T´as de l´argent ? ». Autant dire que par les temps qui courent, les radis importent grandement. Donc, premier conseil, vous oubliez les légumes du marché ou de votre potager. Vous oubliez aussi vos poules et vous ne dites pas plus « ça m´importe un oeuf » pour « me importa un huevo ». Bref : vous ne traduisez pas mot à mot vos jolies expressions !!!

* Oui mais alors qu´est-ce qu´on dit pour parler de quelque chose dont on se fiche absolument en français ?

Contemplons le choix d´expressions en les graduant sur notre échelle de Richter de la politesse, c´est-à-dire du registre le plus soutenu au registre le plus familier. C´est parti !

Registre soutenu :

Cela m´importe guère très cher…

Je n´en ai cure…

Je m´en moque éperdument…                             C´est beau le registre soutenu, non ? 😉

Registre standard :

Ça m´est égal.                                                            Un peu pauvre le registre standard !

Pierre, Maurice Sendak, Plumetis

Pierre, Maurice Sendak, Plumetis

Registre familier  (oui, j´admets, on tombe vite dans le familier…) :

Je m´en fiche   – + imagé : je m´en fiche comme de l´an 40 ! (hypothèses sur l´origine de cette expression sur ce très bon site !)

Je m´en tape !

Je m´en fous !  – voire : je m´en contrefous !

J´en ai rien à battre ! (« battre » peut être remplacé par « foutre », « taper », « secouer »).

Il y a des expressions plus vulgaires encore qui commencent par « je m´en bats les c… » mais je vous laisse le soin de chercher par vous-même la fin (j´ai des lecteurs sensibles et je ne voudrais surtout pas avoir sur la conscience vos dérives langagières par la suite).

Bref en tout cas vous vous en serez rendu compte : les Français sont nettement moins métaphoriques que les Espagnols quand il s´agit de parler de choses qui ne les intéressent pas du tout. La grossièreté leur permet de très vite faire comprendre que leur mépris envers ladite chose est totale.

Bien, mais je le répète : je vous livre ce post comme promis mais cela ne correspond en rien à mes préoccupations actuelles ! Qu´on se le dise : tout m´importe !

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Expressions imagées, registres de langue, Traductions littérales

2 réponses à “Comment dire « me importa un bledo » en français ?

  1. Bravo pour votre blog. Vos articles sont bien construits et très élaborés. Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s