Deux amis à avoir à l´oeil

Allez, assez parlé de façon imagée, passons cette fois aux faux-amis. Chose promise chose due ! (ça y est, ça me reprend, côté proverbe cette fois).

Premièrement, éclaircissons un point : qu´est-ce qu´un faux-ami, dans le domaine des langues ? (on ne parlera pas ici de la vie privée, cela ne nous regarde pas. Mais bon, on espère que vous n´avez que de vrais amis !!!). Bref, donc un faux-ami linguistique : c´est un mot dans la langue étrangère qui ressemble beaucoup à un mot de votre langue mais qui n´a pas du tout le même sens. En général cela crée des confusions, voire de drôles de quiproquos. Une de mes amies de Valencia – en séjour à Montpellier – a ainsi demandé un médicament à la pharmacie parce qu´elle était « constipée » – de « constipada » en espagnol = ENRHUMÉE en français. La constipation existe bel et bien en français mais c´est un autre problème : cela concerne la digestion, le transit…le fait de ne pas pouvoir aller aux toilettes (nous ne nous étendrons pas plus sur le sujet, hein, vous avez compris…). Bref après une semaine de médicaments contre la constipation, mon amie a réalisé qu´elle s´était peut-être trompée de traitement et de…mot ! Donc retenez : quand vous êtes « constipat/da », « constipado/a », en français vous avez un rhume (ou : « je suis enrhumé(e) » – prononcez bien le U : [y]).

Quelques semaines après, c´était à mon tour d´être à Valencia et de rencontrer un faux-ami franco-espagnol. Je voulais expliquer à ma colocataire que j´étais embarrassée (j´ai oublié pourquoi), bref que quelque chose m´avait gêné. J´ai donc traduit littéralement, assez sûre de moi, « estoy embarazada porque… » et là, stupeur, ma copine a sauté au plafond, de joie : « Estas embarazada, que bien, felicitación ! » et moi : « ? ? ? ! ! ! » – bref après quelques minutes de confusion et d´intercompréhension culturo-linguistique, on a vite remis les choses à plat : non, non, non je n´étais pas du tout ENCEINTE, juste gênée !

Il est embarrassé. Et surpris...Dessin Calvin & Hobbes

Celle-ci est enceinte...

 
 

Voici 2 exemples de faux-amis. C´est marrant parce que j´avais prévu de vous parler de deux autres et pas du tout de ceux-là mais voilà, une introduction s´imposait et ces deux amis malicieux ont rappliqué. Je garde les 2 autres « sous le coude », patience !

Note : « mettre (ou remettre) les choses à plat » =  mettre les choses en ordre (ici : éclaircir les choses). « garder quelque chose sous le coude » = le garder en attente, en préparation. Quant au titre de cet article, « avoir à l´oeil quelqu´un ou quelque chose » signifie s´en méfier, le surveiller. Surveillez vos faux-amis !

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Expressions, Faux-amis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s